@Brigitte Enguérand
@Brigitte Enguérand
précédent
  • @Brigitte Enguérand
  • @Brigitte Enguérand
  • @Brigitte Enguérand
  • @Brigitte Enguérand
  • @Brigitte Enguérand
suivant

LES BAS-FONDS


de Maxime Gorki
d'après la traduction d'André Markowicz

adaptation et mise en scène de Éric Lacascade


Sur fond d’une Russie révolutionnaire, Gorki décrit d’une manière très réaliste la vie d’un groupe de déclassés, d’exclus, de marginaux et de voleurs vivant à la marge de la société moscovite. D’un monde ancien en train de disparaître à un monde nouveau qui n’a pas encore vu le jour, la communauté des Bas-fonds, parcelle d’humanité abandonnée, est à la dérive.

Les pires monstres y surgissent comme les plus belles chimères. Tensions, conflits, passions, chacun lutte avec l’énergie du désespoir pour sa survie et l’union de ces solitudes crée une situation explosive.

Dos au mur, comment vivre ? Comment vivre quand l’abîme de la précarité, de la misère et du malheur s’ouvre chaque jour un peu plus sous nos pieds ? En totale rupture avec la loi, sociale et morale, les personnages de Gorki tentent de rester debout et, même, de s’envisager un avenir. De la soumission à la révolte, de la nostalgie d’un passé révolu à la fièvre de l’instant présent, ils mènent une bataille sauvage contre eux-mêmes et les autres, pour rester des hommes. Ou pourquoi pas, faire advenir des hommes nouveaux.

« Dans la continuité de mon travail sur Gorki, après Les Barbares dans la Cour d'honneur au Festival d'Avignon 2006 et Les Estivants en 2008 au Théâtre National de Bretagne, je vais plonger dans l'univers sombre des Bas-fonds, pièce créée en 1902. L'enjeu de ce spectacle est de trouver une forme qui permette de rendre compte de toute la puissance politique sociale et humaine de la pièce en évitant les clichés réalistes qu'une telle problématique peut provoquer.

Dans l'état de crise que nous vivons, s'attacher à décrire et à comprendre ces exclus permet aussi de mieux nous comprendre nous-mêmes.

Je souhaite aussi, pour revenir à Gorki que j'apprécie particulièrement pour son parcours humain exceptionnel, faire entendre ses désirs, ses utopies et ses contradictions politiques. Pour moi, il s'agit de l'un des plus grands auteurs russes qui a suivi, puis critiqué les plus importants responsables révolutionnaires de son temps. Ainsi a-t-il côtoyé Staline et ses proches jusqu'aux limites du possible.

Pièce de troupe, pièce de groupe, pièce d'acteurs Les Bas-fonds me donnent l'occasion de retrouver les comédiens qui m'ont accompagné sur mes précédentes créations et d'intégrer dans cette équipe les jeunes talents sortant de l’école du Théâtre National de Bretagne. »

Éric Lacascade


"La pièce est âpre, barbare et folle, qui montre avec sauvagerie les quartiers misérables de Moscou à la veille de la révolution de 1905. Entre une société tsariste qui meurt et un homme neuf qui peine à naître, les passions et les violences se déchaînent dans ces bas-fonds exploités par un propriétaire sans scrupules et sa femme cruelle. Grand maître — et prêtre — du théâtre russe, Eric Lacascade a orchestré les relations toutes chorales, tumultueuses et assassines de ce monde en voie d’extinction dans une superbe — sombre, noire et spectaculaire à la fois — scénographie d’Emmanuel Clolus. Les êtres se déchirent, crèvent ou fuient. Mais le regard du metteur en scène, comme celui de Gorki (1868-1936), est plein de générosité et de tendresse pour ces miséreux à l’agonie, tellement proches de nous, encore. La saga, entêtante, est magnifique."

Fabienne Pascaud, Télérama



VIDEO EN LIGNE : ENTRETIEN avec ERIC LACASCADE

PODCAST : FRANCE INTER EMISSION LE 7/9

PODCAST : FRANCE CULTURE EMISSION LA GRANDE TABLE

D'apres : Les Bas-Fonds de Maxime Gorki Traduction  : André Markowicz - Publié chez Les Solitaires Intempestifs Editions Adapatation et mise en scene : Eric Lacascade Avec : Pénélope Avril, Leslie Bernard, Jérôme Bidaux, Mohamed Bouadla, Laure Catherin, Arnaud Chéron, Arnaud Churin, Murielle Colvez, Christophe Grégoire, Alain d’Haeyer, Stéphane E. Jais, Eric Lacascade, Christelle Legroux, Georges Slowick, Gaëtan Vettier. Collaboration artistique : Arnaud Churin Assistante à la mise en scène : Vanessa Bonnet Scénographie : Emmanuel Clolus Lumières : Stéphane Babi-Aubert Son : Marc Bretonnière Costumes : Axel Aust Production déléguée : Théâtre National de Bretagne - Rennes Co-production : Compagnie Lacascade ; Les Gémeaux, Scène Nationale de Sceaux ; Théâtre de la Ville/Paris ; MC2 : Grenoble ; Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique Durée estimée : 2h45 environ Création au TNB de Rennes : du 2 au 11 mars 2017
En tournée: Théâtre des Gémeaux à Sceaux : du 17 mars au 2 avril 2017 Printemps des Comédiens à Montpellier : Du 8 au 10 juin 2017 Plus de dates : cliquez sur la photo


DATES DE TOURNÉES

Théâtre les Gémeaux à Sceaux du 17 mars au 2 avril 2017
(co-accueilli par le Théâtre de la Ville/Paris).

vendredi 17 mars à 20:45
samedi 18 mars à 20:45
dimanche 19 mars à 17:00
mardi 21 mars à 20:45
mercredi 22 mars à 20:45
jeudi 23 mars à 20:45
vendredi 24 mars à 20:45
samedi 25 mars à 20:45
dimanche 26 mars à 17:00
mardi 28 mars à 20:45
mercredi 29 mars à 20:45
jeudi 30 mars à 20:45
vendredi 31 mars à 20:45
samedi 01 avril à 20:45
dimanche 02 avril à 17:00

Printemps des Comédiens à
Montpellier du 8 au 10 juin 2017
jeudi 8 juin
vendredi 9 juin
samedi 10 juin
Site internet Printemps des Comédiens

Théâtre le Grand T à Nantes du 5 au 13 
octobre 2017
jeudi 5 octobre
vendredi 6 octobre à 18:30
Grand Entretien avec Catherine Blondeau, en présence de Éric Lacascade
Suivi de la représentation
samedi 7 octobre
lundi 9 octobre
mardi 10 octobre
mercredi 11 octobre
jeudi 12 octobre
vendredi 13 octobre

Théâtre La Passerelle à Saint-Brieuc du 17 au 18 octobre 2017
mardi 17 octobre
mercredi 18 octobre

Théâtre MCA à Amiens du 7 au 8 novembre 2017
mardi 7 novembre
mercredi 8 novembre

Théâtre de Caen du 15 au 16 novembre 2017
mercredi 15 novembre
jeudi 16 novembre

TNS à Strasbourg du 23 au 1er décembre 2017
jeudi 23 novembre
vendredi 24 novembre
samedi 25 novembre
mardi 28 novembre
mercredi 29 novembre
jeudi 30 novembre
vendredi 1er décembre

Théâtre le Gymnase à Marseille du 5 au 9 décembre 2017
mardi 5 décembre
mercredi 6 décembre
jeudi 7 décembre
vendredi 8 décembre
samedi 9 décembre

Théâtre l'Apostrophe à Cergy Pontoise du 14 au 15 décembre 2017
jeudi 14 décembre
vendredi 15 décembre

Théâtre MC2 à Grenoble du 9 au 13 janvier 2018
mardi 9 janvier
mercredi 10 janvier
jeudi 11 janvier
vendredi 12 janvier
samedi 13 janvier

Théâtre la Coursive à La Rochelle du 16 au 17 janvier 2018
mardi 16 janvier
mercredi 17 janvier

CDN de Rouen en janvier 2018 (dates à venir)
Théâtre de l'Archipel à Perpignan en janvier 2018 (dates à venir)

REVUE DE PRESSE